Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 08:26

S'il y avait un titre de "Miss Univers" à délivrer à la gent ailé, alors à coup sûr je voterai pour le Quetzal. Rien que son nom français, "Quetzal resplendissant", fait rêver et l'inscrit au concours d'office.

C'est donc motivés pour observer cet oiseau et réaliser un rêve d'enfant que nous débarquons ce 7 février dans la petite vallée de San Gerardo Dota...

Le Cero de la Muerte (3450m) depuis la vallée de San Gerardo Dota

Le Cero de la Muerte (3450m) depuis la vallée de San Gerardo Dota

Après une soirée tranquille à profiter des derniers rayons du Soleil en observant les Colibris, nous nous endormons pleins de rêves. 

5h30, réveil, plutôt facile avec le décalage horaire favorable...Et la motivation.

Nous nous rendons au bord de la piste principale, 300m en contrebas, et attendons une heure dan s un secteur riche en avocadillo, la gourmandise favorite du Quetzal. Mais rien ne vient.

Plus loin, nous repérons enfin un splendide mâle, un peu loin.

Rencontre avec le Quetzal

Le mâle sera rejoint par sa dame quelques instants plus tard.

Au retour vers le premier secteur, notre patience est récompensée car un autre mâle se repose sous nos yeux. Il digère tranquillement (et rejette des noyaux sous nos yeux). Sa femelle fait une courte apparition en arrière-plan.

 

 

Rencontre avec le Quetzal

Le face à face est inoubliable et les enfants s'en souviendront toute leur vie...

L'après midi, nous partons à travers la forêt d'altitude afin de rejoindre une cascade sauvage au bout d'un mauvais chemin.

Rencontre avec le Quetzal
Rencontre avec le Quetzal

Au retour, en longeant la rivière Savegre, nous aurons la chance de passer une heure en compagnie d'un 3ème couple de Quetzal resplendissant. Mâle et femelle sont visibles à proximité de leur nid.

Femelle

Femelle

Mâle avec une queue partiellement abimée

Mâle avec une queue partiellement abimée

Rencontre avec le Quetzal

La région abrite 75 couples, soit 15 de plus qu'il y a 20 ans. venir les observer contribue à l'économie locale et incite les propriétaires à sanctuariser des morceaux de forêts pour garder cette ressource écotouristique dans la vallée.

Alors....pourquoi pas vous?

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 13:42

Deuxième billet concernant mon périple en Norvège septentrionale.

 

Honneur au Roi des Fjords, j'ai nommé le grand, que dis-je l'immense PYGARGUE A QUEUE BLANCHE.

Ce rapace essentiellement pêcheur mais aussi capable de semer le trouble dans une colone de mouettes est particulièrement abondant sur les rives du Varangerfjord, aux confins de la Norvège, de la Russie et de la Finlande.

 

La mer de Barents est poissonneuse et on peut observer jusqu'à quinze d'exemplaires de ce grand rapace sur un linéaire côtier de quelques dizaines de mètres!

 

pygargue envol

 

C'est un adulte assez âgé (queue blanche et tête assez claire)

 

pygargue pose2

 

 

pygargue vol

 

 

 

 

La photo ci-dessus ne le montre pas mail lorsqu'il vole ses ailes frôlent la mer à tel point qu'on croirait qu'il se mouille. Le moindre effort, ne pas s'élever trop...

 

pygargue vol ad

 

 

 

Voici un jeune de l'an passé (queue et tête sombre sombre).

 

pygargue maison imm

 Un autre immature:

pygargue vol2

 

 

Ce jeune a été bagué. et vient de se délester du poisson digéré !

pygargue fiente

 

Plus romantique, le vol silencieux d'un magnifique aigle des mers au soleil de minuit :

 

pygargue minuit

 

Avouez que l'ambiance y est!!

 

Partager cet article
Repost0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 10:49

Voici le premier billet présentant les photos prises sur la péninsule arctique du Varanger, lors d'une semaine d'ornithologie intensive du 9 au 15 juin 2013...

 

Commencons par les colonies bruyantes et surpeuplées qui animent les falaises de l'île d'Hornoya, le point le plus à l'Est du Royaume de Norvège.

 

4especes alcides m

 

Les stars sont incontestablement les Macareux moine, que l'on peut observer à moins de 5 mètres:

 

macareux_groupe.jpg

 

macareux hornoya ailes

 

macareux vo2

 

macareux hornoya envol

 

Quel régal pour la photo!

 

macareux hornoya1

 

Le Macareux partage les falaises avec d'autres locataires:

 

Le PINGOUIN TORDA:

 

torda vol

 

pingouin torda terre

 

Le GUILLEMOT DE TROIL, qu'il côtoie aussi en France aux 7 îles :

 

guillemot troil dispute

 

ici, dans sa forme "bridée" (joli motif derrière l'oeil) :

 

guillemot bride

 

mais aussi deux espèces plus rares, inconnues en France : le GUILLEMOT A MIROIR :

 

guillemot miroir debout

 

guillemot miroir nage digi

 

et le rare GUILLEMOT DE BRUNNICH, très proche du Guillemot de Troïl:

guillemot brunnich

 

La colonie abrite également de nombreux Cormorans huppés, des Fulmars, mais aussi plusieurs dizaines de miliers de MOUETTES TRIDACTYLES:

 

trida nid

 

Tout ce petit monde est bien tranquille...mais gare aux attaques du rare FAUCON GERFAUT (hélas pas observé) mais aussi des LABBES PARASITES et des PYGARGUES A QUEUE BLANCHE...qui feront l'objet d'un prochain article.

 

pygargue_labbes.jpg

 

A très bientôt !

Partager cet article
Repost0