Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 13:43

En automne, les oiseaux migrateurs longent les côtes françaises en quête de Soleil pour l'Hiver.

Des millions d'oiseaux marins, oui, mais aussi des passereaux, plus discrets, que l'on peut débusquer dans les buissons lors de leurs haltes migratoires. Ils refont des provisions avant de poursuivre leur route, en longeant la côte ou en traversant plein sud.

Ce samedi 12 octobre, nous avons pu observer une quizaine d'espèces de passeraux se nourrissant qui de mûres, qui de moucherons et de chenilles dans les bois du Cap-Griz-Nez, de Blériot plage et de Grand-Fort Philppe.

 

Portraits...

 

A tout seigneur tout honneur, le Graal des ornithologues, le rêve des nuits d'automne : le POUILLOT A GRANDS SOURCILS. Tout droit venu de Russie, il hiverne en Asie du Sud-Est...mais certains préfèrent passer par la France,  faisant le bonheur des observateurs hexagonaux; mais personne ne sait s'il viennent chez nous en suicidaires (voir Paris et mourir) , ou s'il existe vraiment un site d'hivernange en Afrique passant par chez nous, car traverser la France pour aller en Thaïlande depuis la Russie, ce n'est vraiment pas malin !

 

pgs_framezelle1.jpg

 

Discret, mais si beau !

Vu d'en dessous, il est plus banal...

 

pgs_framezelle_vol.jpg

 

Son cousin, le ROITELET A TRIPLE BANDEAU, rivalise d'élégance. Plus commun, mais soyons franc, plus joli !

 

ratb_framezelle.jpg

 

Dans les buissons de Blériot plage, quelques Pouillots véloces, beaucoup de Rougegorges mais surtout plein de MESANGES NOIRES, Forcément il y a beaucoup de conifères (pins noirs?) :

mesange_noire_bleriot.jpg

 

mesange_noire_bleriot2.jpg

 

Les Grives sont aussi en pleine migration ! GRIVES MAUVIS, MUSICIENNES...Mais point de photos pour le moment.

 

Enfin un dernière, la FAUVETTE A TETE NOIRE. Celle-ci se régalait de mûres.

 

ftn_bleriot.jpg

 

Les autres espèces observées : Tarins, Pinsons, Alouettes, et un tardif Rougequeue à front blanc.

Ambiance assurée avec tout ce beau monde !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 13:27

Profitant d'eaux poissonneuses à souhait, riches également en batraciens, trois jeunes HERONS POURPRES ont choisi de passer les derniers jours de Septembre dans les chenaux du Parc départemental de la Haute-île. Une visite remarquée et remarquable car l'espèce est très rare en Seine-St-Denis, et il s'agit de la première mention automnale (source : http://www.digiscopies.fr/93/Synthese_oiseaux_93.htm).

 

La précédente mention à la Haute-île remonte au mois d'avril, et ne constituait que la deuxième observation de l'espèce.

 

 

 

2013_09_heron_pourpre.jpg

Héron pourpré, jeudi 26 septembre 2013 - O. Laporte

 

Le site est accueillant cet automne pour les Hérons puisqu'outre les communs Hérons cendrés, un Blongios nain et une Grande Aigrette ont été vus la semaine dernière

 

blongios_theo.jpg

Blongios nain, immature, 1er octobre 2013 - T. Vivensang

 

Une autre hôte peu commune : la Bécassine des marais, actuellement en pleine migration.

 

2013_09_becassine.jpg

 

Vivement l'Hiver et son lot de surprises !

Partager cet article
Repost0
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 09:56

C'est une très bonne nouvelle!

Ce petit Héron, rare au niveau national, ne se reproduit annuellement que sur moins d'une dizaine de roselières en Ile-de-France, selon les années : Parc de la Courneuve, Congis-sur-Thérouanne, Etangs de Croissy-Beaubourg, de S Hubert, Meaux, Jablines, Champmorin, Etang du Coq, Marais de Misery, St Quentin en yvelines, Saclay,  Créteil...

 

Pour la première fois, une famille est  observée après une reproduction à succès (5 à 6  juvéniles) au Marais du Parc départemental du Sausset, à Aulnay-sous-Bois (93).

 

Reportage...

 

Pêche acrobatique...S'il regardait bien, il verrait qu'il a pied ! Le marais ne fait que 5cm de profondeur à cet endroit!

 

blongios imm affut2

 

Encore plus plat!

 

blongios horiz

 

Je sais aussi me tenir droit...

 

blongios sausset1

 

Même très droit, comme cela je suis mimétique dans les roseaux secs. Bon là, ils sont un peu courts...

 

blongios sausset coulong

 

Je cherche à pêcher tout seul,

 

blongios nenuphar

 

Mais c'est tellement mieux quand maman vient me donner à manger !

 

blongios fem imm

 

Maman, c'est la plus belle !  :

 

blongios_fem_vol1.jpg

 

 

Mais le plus fort, c'est mon Papa!

 

blongios_nain_male.jpg

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 13:42

Deuxième billet concernant mon périple en Norvège septentrionale.

 

Honneur au Roi des Fjords, j'ai nommé le grand, que dis-je l'immense PYGARGUE A QUEUE BLANCHE.

Ce rapace essentiellement pêcheur mais aussi capable de semer le trouble dans une colone de mouettes est particulièrement abondant sur les rives du Varangerfjord, aux confins de la Norvège, de la Russie et de la Finlande.

 

La mer de Barents est poissonneuse et on peut observer jusqu'à quinze d'exemplaires de ce grand rapace sur un linéaire côtier de quelques dizaines de mètres!

 

pygargue envol

 

C'est un adulte assez âgé (queue blanche et tête assez claire)

 

pygargue pose2

 

 

pygargue vol

 

 

 

 

La photo ci-dessus ne le montre pas mail lorsqu'il vole ses ailes frôlent la mer à tel point qu'on croirait qu'il se mouille. Le moindre effort, ne pas s'élever trop...

 

pygargue vol ad

 

 

 

Voici un jeune de l'an passé (queue et tête sombre sombre).

 

pygargue maison imm

 Un autre immature:

pygargue vol2

 

 

Ce jeune a été bagué. et vient de se délester du poisson digéré !

pygargue fiente

 

Plus romantique, le vol silencieux d'un magnifique aigle des mers au soleil de minuit :

 

pygargue minuit

 

Avouez que l'ambiance y est!!

 

Partager cet article
Repost0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 10:49

Voici le premier billet présentant les photos prises sur la péninsule arctique du Varanger, lors d'une semaine d'ornithologie intensive du 9 au 15 juin 2013...

 

Commencons par les colonies bruyantes et surpeuplées qui animent les falaises de l'île d'Hornoya, le point le plus à l'Est du Royaume de Norvège.

 

4especes alcides m

 

Les stars sont incontestablement les Macareux moine, que l'on peut observer à moins de 5 mètres:

 

macareux_groupe.jpg

 

macareux hornoya ailes

 

macareux vo2

 

macareux hornoya envol

 

Quel régal pour la photo!

 

macareux hornoya1

 

Le Macareux partage les falaises avec d'autres locataires:

 

Le PINGOUIN TORDA:

 

torda vol

 

pingouin torda terre

 

Le GUILLEMOT DE TROIL, qu'il côtoie aussi en France aux 7 îles :

 

guillemot troil dispute

 

ici, dans sa forme "bridée" (joli motif derrière l'oeil) :

 

guillemot bride

 

mais aussi deux espèces plus rares, inconnues en France : le GUILLEMOT A MIROIR :

 

guillemot miroir debout

 

guillemot miroir nage digi

 

et le rare GUILLEMOT DE BRUNNICH, très proche du Guillemot de Troïl:

guillemot brunnich

 

La colonie abrite également de nombreux Cormorans huppés, des Fulmars, mais aussi plusieurs dizaines de miliers de MOUETTES TRIDACTYLES:

 

trida nid

 

Tout ce petit monde est bien tranquille...mais gare aux attaques du rare FAUCON GERFAUT (hélas pas observé) mais aussi des LABBES PARASITES et des PYGARGUES A QUEUE BLANCHE...qui feront l'objet d'un prochain article.

 

pygargue_labbes.jpg

 

A très bientôt !

Partager cet article
Repost0
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 09:44

 

30 avril 2013

Lors d'une aube en plaine de la Crau, du côté d'Istres, j'ai eu le bonheur d'observer, très près des chemins empierreés, une demi-douzaine du rare FAUCON KOBEZ, quelque peu déroutés  de leur route migratoire est-européenne. Les vents de fin avril y étaient pour quelque chose.

Laissons parler les images...

(Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir).

 

kobez male atterit

 

Voici un mâle:

 

kobez crau male1

 

kobez crau male vol2

 

Et voici la femelle:

kobez fem

 

kobez fem chard

 

kobez fem surp2

 

kobez fem moutons

 

Et voici un immature né en 2012:

 

kobez imm

 

Dans la plaine de la Crau nichent aussi 4 espèces d'Alouettes : l'Alouette des champs, la Calandrelle, le Cochevis et la CALANDRE :

 

calandre crau2

 

Mais aussi le PIPIT ROUSSELINE:

 

pipitr2

 

Franchissons le RHONE vers la CAMARGUE...

 

Evidemment, il y a des FLAMANTS ROSES...

 

flamant ebroue

 

et, plus rare, quelques FLAMANTS NAINS:

 

flamant nain

 

mais aussi des oiseaux plus discrets, comme la BOUSCARLE DE CETTI, moins spectaculaire mais si rarement vue à découvert que cette photo est un exploit :

 

bouscarle agon1

 

Voici sa cousine la ROUSSEROLLE TURDOIDE, bien plus démonstrative:

 

turdoide piquet

 

Elle est rarement observée sur un piquet, en général, on la trouve dans les grandes roselières:

 

turdo chant contrejour

 

Au mas d'Agon, se trouvait un beau groupe de CHEVALIER SYLVAINS, en halte sur leur route vers les forêts de conifères de Scandinavie:

 

sylvain agon2

 

Enfin au Parc du Pont de Gau, j'ai pu voir quelques STERNES NAINES

 

sterne naine posee

 

l'ECHASSE BLANCHE, en pleine couvaison (toutes pattes repliées):

 

echasse nid

 

 

mais aussi la splendide AIGRETTE GARZETTE en apparât nuptial.

 

garzette nuptiale

 

Je termine cet article par un des plus beaux passereaux de France à mon goût, mais aussi un des plus rares: le TRAQUET OREILLARD:

 

traquet oreillard opies4

 

traquet oreillard opies2

 

Prochain billet : la Norvège septentrionale :le  VARANGER...A bientôt !

Partager cet article
Repost0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 20:37

Samedi au domaine du Grand Voyeux à Congis-sur-Thérouanne,  temps gris et froid. Le printemps ne veut pas s'installer. Quelques oiseaux migrateurs sont pourtant déjà là, mais ils sont bloqués par le froid et n'osent pas partir plus au Nord.

 

Bien que nicheur dans ces roselières, cette GORGEBLEUE A MIROIR est surement un migrateur de passage bloqué par les frimas. Elle était farouche mais s'est montrée quelques instants...

 

gorgebleue sol

 

pas facile!

 

gorgebleue congis pres

 

Montre-toi!

Là c'est mieux!

 

gorgebleue congis

 

Quel bel oiseau !

 

pilets ambiance congis

Partager cet article
Repost0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 21:08

Au cours d'une expédition hivernale - mais aux allures printanières par la météo, j'ai pu rendre visite à quelques dôles d'oiseaux peu communs hivernant aux confins de la Bretagne.

 

La première espèce était...sur une aire d'autoroute  ! Il s'agit de la sous-espèce britannique de notre Bergeronnette grise : la BERGERONNETTE DE YARELL. Elle a le dos et les cotés gris-noirs.

 

yarell bretagne

 

Destination Sarzeau (56), au marais du Duer, où Sarcelles d'hiver, Barges à queue noires et Tadornes de Belon se nourrissent tranquillement. Mais surtout quelques Chevaliers dont ce rare CHEVALIER A PATTES JAUNES d'Amérique:

 

chevalier pattes jaunes

 

Il attrapait des petits vers en compagnie de son ami le Chevalier arlequin :

 

arlequin duer2

 

Un petit air de famille, vous en conviendrez !

 

Plus à l'Ouest, au Port de pêche de Concarneau, j'ai eu la chance de tomber sur un GOELAND BOURGMESTRE, habitant du Grand Nord (vu en été sur les carcasses de morses...) en hivernage sur les douces côtes bretonnes.

 

goel bourgmestre bateau

 

Il se distingue de nos Goélands argentés, entre autre, par les ailes totalement blanches.

Il est aussi plus grand.

goel bourgmestre envol

 

Mais pas aussi grand que le roi des Goélands, le GOELAND MARIN.

 

goel marin concarneau

 

Dernière étape, l'étang du Moulin, à Ploneour-Lanvern. Au fond de l'étang, dans les saules inondés, parmi les SARCELLES D'HIVER

 

sarcelle duer

 

Et les CANARDS CHIPEAUX

canard chipeau29

 

se trouvait un autre oiseau originaire d'Amérique (un "yankee") : Le GREBE A BEC BIGARRE. Drôle de nom me direz-vous ! Un nom d'Oiseau, forcément!

grebe bec bigare

 

Le tout sous un Soleil radieux, que demander de plus?

Partager cet article
Repost0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 20:38

En janvier et février, le lac de Créteil, à deux pas du métro et la préfecture, recèle des surprises aux yeux affutés des ornithologues...mais avec les lumières du soir, même les espèces plus communes sont sublimées...

 

Le Cygne...

tub

 

La Foulque,

foulque

 

Les Morillons

morillons creteil

 

Et le plus rare du jour : Un Grèbe jougris

 

jougris creteil

 

il s'envole, dérangé par une foulque belliqueuse qui n'accepte pas cet étranger! racisme chez les oiseaux? ou défense du territoire...

jougris envol creteil

 

Dans la roselière, le Bruant des...roseaux, bien sur, nous dit au revoir!

 

bruant rsx creteil

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 22:15

 

Avec la neige de cette fin janvier, les hivernants des contrées du nord de la France ou de l'Europe doivent migrer plus au sud car les lacs sont gelés ou les champs enneigés ou gelés ne fournissent plus de lombrics...

 

C'est ainsi que ce petit GREBE ESCLAVON a trouvé refuge près des pontons de la base de Vaires-sur-Marne ce WE :

 

grebe esclavon vaires2

 

Ce rare grèbe se distingue du Grèbe à cou noir par la pointe du bec blanche, le front fuyant, et l'étendue du blanc sur le cou.

 

grebe esclavon grandangle

 

dans els champs alentours, les Grives litornes trouvent des lombrics à gogo dans les prairies enfin déneigées.

 

grive litorne sausset

 

Pas moins de 160 fréquentaient le Parc du Sausset également ce jour-ci.

 

grive litorne applatie

 

Ambiance scandinave...Et pourtant cette journée avait un air de printemps, avec le redoux...

Partager cet article
Repost0